Histoire

Histoire

Il était une fois une étincelle…

 

L’intuition à la base d’Innodirect remonte au CRIAQ (Consortium de recherche et d’innovation en aérospatiale au Québec). Le CRIAQ promut la collaboration entre l’industrie et le monde académique afin de relever conjointement des défis de R&D. Ses forums visent le maillage d’équipes de projets.
Dominique Sauvé (cofondatrice d’Innodirect et présidente d’IODS) est fascinée par les incroyables accomplissements découlant des forums et commence à en étudier l’approche. Lors d’une séance plénière d’ouverture, les acteurs industriels présentent brièvement leurs défis de R&D. Les intéressés se rendent aux salles réservées à l’approfondissement. Une richesse surprenante d’idées émerge. Il en aboutit des équipes de projet.

Dominique reconnait dans le caractère partiellement « anonyme » des échanges, l’élément déclencheur à cette créativité : les participants, la plupart ne se connaissant pas entre eux, se font connaître uniquement grâce à la qualité de leurs idées, et non à leur réputation ni au pouvoir.
Aussi, l’anonymat brise la barrière des silos.

En 2012, Dominique s’associe à Philippe Meloni pour fonder Innodirect, une solution web basée sur l’anonymat (contrôlé) afin de desservir un plus grand nombre d’entreprises.
Le choix de se financer entièrement avec des fonds propres (générés par les entreprises personnelles des copropriétaires), combiné à des besoins technologiques complexes, a mené à un fonctionnement opérationnel de la plateforme en 2017. Depuis, les efforts en commercialisation ont commencé, accélérés en 2018 grâce au recrutement de nouvelles ressources.